femme tenant un bol de poterie

L’origine du raku

Le Raku signifie « joie » ou « bonheur dans le hasard ».


Les potiers « Raku » Japonais ont commencé à utiliser cette technique de cuisson à basse température vers 1570, pour la réalisation des bols de la cérémonie du thé.
Cette cérémonie se rattache aux pensées philosophiques du néant dans le bouddhisme zen et de « L’être » dans le taoïsme.

Quinze générations de potiers « Raku » se sont succédées pour façonner une production céramique. Où l’esprit de l’art du thé tient une place aussi importante que la technique et la dextérité d’exécution.
La tradition veut que chaque potier récolte et conserve les argiles pour les générations futures.
Cette pratique permet aux argiles de pourrir naturellement sous l’effet des micro-organismes. Ils malaxent la terre, améliorant ainsi ses qualités pour le façonnage et la tenue au feu.
Celles employées actuellement par les potiers « Raku » Japonais datent de près d’un siècle…

Laisser un commentaire

20 − 3 =